• 1

Recherche

scottsv2 logo300Décidemment le feuilleton continue... Scotts a annonçé officiellement la revente de toutes ses activités et marques en Europe et Australie à un groupe d'investisseur anglais : Exponent Private Equity.

Le communiqué officiel nous indique que la vente devrait se faire avant le 30 septembre 2017 sous réserve des autorisations réglementaires et après avoir informé et consulté au préalable les comités d'entreprise et les instances représentatives des employés.

Cette cession d'activités concerne les filiales de Scotts Miracle-Gro basées en Australie, Autriche, Belgique, France, Allemagne, Pologne et au Royaume-Uni. Les marques et les produits Scotts Miracle-Gro continueront à être fabriqués et commercialisés en Europe et en Australie. En Europe, les marques sont Roundup®, Weedol®, Pathclear®, Evergreen®, Levington®, Miracle-Gro®, KB®, Fertiligène®, Substral®, Osmocote® et Naturen®. Parmi les marques en Australie, on trouve Scotts®, Osmocote®, Naturen®, Roundup®, Home Defense® et Pure Organics®.

Et nos amis de GHEurope dans tout ça : et bien officiellement les choses n'ont pas bougées : l'actionnaire principale est toujours l'ex patron américain de GH.

Exponent est un fond d'investissement privé anglais qui investit dans des entreprises présentes essentiellement au Royaume-Uni et dont la valeur oscille entre 75 et 400 millions de £. Parmi les sociétés passées et présentes de son portefeuille figurent des entreprises comme Quorn Foods, Photobox Group, Loch Lomond Whisky, Big Bus Tours, l'Ambassador Theatre Group et Trainline. Cette transaction représenterait pour Exponent la 18ème acquisition depuis sa fondation en 2004 ; Exponent a acquis, auprès de nombreux cédants, des entreprises comme Premier Foods, DMGT, BBC, News Corporation, Virgin... 

Scotts était à l'avant-garde en 2016 du mouvement de rachat/acquisition de sociétés du monde de l'hydroponie par un géant du jardinage américain. En 2017, on pourrait dire, avec malice, que Scotts reste à l'avant-garde...ce coup-ci en cédant au monde de la finance une branche importante, ceci afin de se concentrer sur le marché US.

Ce n'est pas forcément un bon signe pour les employés Européens de Scotts : les fonds d'investissements ont souvent des vues de rentabilité à court-terme et ça peut se traduire par des vagues de licenciement afin de faire remonter rapidement le cours de l'action (et donc les bénéfices du fond de pension/d'investissement et du patron). Bienvenue en 2017... On espère pour eux que ça ne sera pas le cas.

Enfin on se pose la question du pourquoi ? En prenant notre boule de cristal on voit plusieurs raisons. Scotts souhaite peut-être continuer dans sa frénésie de rachat aux USA lié à l'ouverture du marché de la marijuana médicale et/ou récréative et pour cela il a besoin de cash ? D'un autre côté le Brexit arrive à grand pas. Le fond d'investissement Exponent Private Equity a un portefeuille très britannique et souhaite investir sur des titres/marques fortement implantées sur le marché européen. Celui-ci a du faire une belle offre à Scotts qui n'a pas résisté ...

Nous suivre :