• 1

Recherche

cocoAttention : si vous êtes un magasin, contactez votre fournisseur de substrat avant votre prochaine commande de coco ou de terreau contenant de la coco, pour poser quelques questions...

Depuis quelques années la culture en fibre de coco est en plein essor, en effet ses nombreux avantages en ont fait un choix de référence aussi bien pour les petits cultivateurs indoors que des grandes serres de production horticoles. Cependant cet engouement n'est pas sans conséquences...

En effet la production actuelle ne suit plus par rapport à la demande et la qualité des fibres de coco est en chute libre. En Belgique certains maraîchers professionnels viennent d’en faire la douloureuse expérience…

Ces cultivateurs de fraises viennent d’obtenir des récoltes de mauvaise qualité. A cause d’un niveau de précipitations très bas, ils ont dû alimenter les plantes avec de l’eau du robinet. Cette eau semblait contenir une quantité importante de silice, ce qui en général ne pose pas de problèmes lorsqu'on travaille avec une fibre de coco de qualité. Dernièrement la demande étant très importante, certains fournisseurs peu scrupuleux n'hésitent pas à vendre du substrat pas suffisamment tamponné. En sachant que la majorité des cultivateurs urbains utilisent de l’eau du robinet… le danger est aussi là pour le petit cultivateur.

Le procédé de fabrication de la fibre de coco commence par un nettoyage rigoureux, celle-ci est rincée dans de l'eau de source préalablement filtrée pour en extraire les impuretés. Ensuite on ajoute du carbonate de calcium pour stabiliser le substrat, puis la coco est pressée jusqu’à ce qu'elle garde 32% d'humidité avant d’être stockée au moins 6 mois avant d’être expédiée. C'est ce délai que certains fabricants ne respectent plus pour pouvoir honorer la demande. Aussi les fibres ne sont pas en mesure d'exercer un pouvoir tampon suffisant, ce qui amène des déséquilibres de nutriments dans le substrat lors de la culture.

En plus des problèmes que ces substrats trop jeunes peuvent apporter lors de la culture, c'est aussi l'image de la culture avec fibre de coco qui pourrait être entachée, c'est pourquoi la RHP en Hollande (organisme d’analyse et de certification) est en train de se pencher sur ces baisses de qualité pour tenter d'assurer des niveaux de qualité plus réguliers...

Nous suivre :